Session de renforcement des émissions interactives et émissions de concertation citoyenne animée par Gaston YAMARO.

Les journalistes des radios de proximité impliquées dans le projet « Dialogues Citoyens Bénin-Médias pour une citoyenneté active » bénéficient d’une session de renforcement sur la réalisation des émissions interactives et de concertations citoyennes.

Cette session animée par Gaston YAMARO, est organisée à Parakou du lundi 17 au jeudi 27 septembre 2018. Elle s’inscrit dans la poursuite de la mise en œuvre des actions du projet « Dialogues Citoyens Bénin-Médias pour une citoyenneté active» financé par CFI Agence de Coopération Médias et ses partenaires, la Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FERCAB) et Social Watch Bénin et le Centre Solidarité et Initiatives pour le Développement (CSID-Bénin) qui assure l’appui technique et logistique.

Cette session est organisée en vue de renforcer les connaissances des neuf (9) journalistes des radios de proximité sur la production des émissions interactives et des émissions de concertation citoyenne. En effet, ces deux formations avaient été organisées respectivement en mai et juillet 2017. Un an après, la présente session intitulée « session de renforcement des émissions interactives et émissions de concertation citoyenne » est alors animée en vue de faire une synthèse des notions abordées, recueillir les difficultés rencontrées lors des productions hors formations et de proposer sous forme d’appui-conseil, des approches de solutions pour mieux avancer.

Il a été question à travers ce renforcement, de mettre l’accent sur la préparation des sujets, le respect de la déontologie, la documentation, la définition et le respect de l’angle du sujet etc. Cet appui a abouti à la production de deux émissions :

  • Un débat public organisé le 23 septembre 2018 au CSID-Bénin sur le thème : « Réforme dans le secteur des Zémidjan, quel bilan ? ». Le panel pour conduire ce débat est composé de Mr Gildas AIZANNOU, Chargé des Réformes à la mairie de Parakou, Mr Mr Yacoubou LAWANI, Président de l’Union Communale des Zémidjans de Parakou (UCOZEP) et Mr Ali MORA LAFIA, Socio-anthropologue et Assistant Technique du Réseau Social Watch Bénin, il est également le représentant de la société civile. A l’issue de ce débat animé dans le strict respect des règles déontologiques, on peut retenir pour l’essentiel que le bien-fondé de cette réforme a été reconnu par tous les acteurs présents. Toutefois, la mise en œuvre de cette réforme a connu des perturbations liées aux problèmes organisationnels et opérationnels qui ont généré des malentendus et des inquiétudes. Pour conclure, chaque partie a promis jouer sa partition pour la réussite de cette réforme.
  • Une émission en faux direct réalisée le 25 septembre réalisée dans les studios de la radio Deeman FM sur le thème : les inondations dans les champs, quels accompagnements pour les sinistrés ? Cet exercice a permis aux stagiaires de mieux cerner l’importance d’une émission enregistrée en faux direct. En effet, une émission enregistrée en faux direct permet d’éviter les dérapages difficiles à rattraper lors des directs. Lorsque le journaliste réalise son émission en faux direct, il a le temps d’écouter, et de traiter avant de diffuser. Cet exercice n’est pas facile, mais il permet de préserver la notoriété de la radio.

Repartis en deux groupes, les stagiaires ont réalisé ces émissions avec l’appui du formateur.

Au cours de cette session, le formateur a aussi abordé les notions liées à l’utilisation judicieuse de l’internet en vue de faciliter les recherches pour une bonne documentation. Les journalistes ont renforcé leurs compétences à utiliser GOOGLE, YOUTUBE, FACEBOOK et les pages Facebook et sites internet utiles à consulter.

Le jeudi 27 septembre 2018, les stagiaires sont repartis dans leurs différentes stations aguerris et satisfaits des différentes notions acquises.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *