Réunion de désignation des membres des organes du Consortium Nonsina

Le Consortium Nonsina rend opérationnel ses différents organes.

Le mardi dix-neuf mars deux mil dix-neuf a eu lieu dans la salle de délibération de la mairie de Bembéréké, une réunion de désignation des membres des organes du Consortium Nonsina et de démarrage des actions de mobilisation pour la réussite du Festako 2019.

Le Consortium Nonsina est constitué de l’association de développement de Bembéréké Non Gan Nèra, la Mairie de Bembéréké, le Centre Solidarité et Initiatives pour le Développement (CSID-Bénin) et la radio communautaire FM Nonsina membres. Ces structures ont decidé de se mettre ensemble en vue de l’organisation d’activités de promotion de la culture, du sport et des initiatives communautaires dans la Commune de Bembéréké.

L’ouverture officielle de la séance a été faite par l’Honorable Mifoutaou SALIHOU, Maire de la Commune de Bembéréké. Il a situé le contexte de la tenue de cette séance de travail qui s’avère indispensable dans la mise en œuvre des tâches dévolues au consortium.  Tout en insistant sur l’importance de cette séance de travail, le maire a invité tous les acteurs présents à fédérer les idées pour que de cette séance sortent de bonnes conclusions.

Les participants à cette séance sont les représentants désignés par les structures et organisations qui composent le consortium. Après la présentation de ces derniers, Sahadou ALI ZATO, Conseiller Technique du CSID-Bénin a soumis l’ordre du jour suivant à l’amendement des participants.

  • Point d’informations sur le consortium ;
  • Echanges sur les activités préparatoires du Festako ;
  • Désignation des membres des différents organes du consortium ;

Déroulement

  • Point d’informations sur le consortium

Il a été question d’expliquer la raison d’être du consortium. Sahadou ALI ZATO qui a expliqué que l’idée du consortium émane des réflexions qui ont eu lieu à Cotonou. Un problème de légitimité se pose vue l’envergure communale du Festako. En effet, à l’origine le Festako est une initiative locale du groupe de réflexion et d’appui au développement de l’arrondissement de Bembéréké (GRADAB). L’évènement embrasse aujourd’hui toute l’aire culturelle baatonou, fulfuldé, boo. Il est devenu impérieux de penser à une institutionnalisation de l’initiative afin de lui donner une existence légale et d’en faire un label sur le plan national et même international. C’est ce qui a conduit à la mise en place du consortium qui comprend quatre structures à savoir la Mairie de Bembéréké, la Radio Communautaire FM Nonsina, l’association de développement de la commune (Non Gan Nèra), et le Centre Solidarité et Initiative pour le Développement (CSID-Bénin) qui est une ONG basée à Parakou. Le Consortium a pour objectif de contribuer à la promotion de la culture baatunu à travers le pagne tissé traditionnel tako, les repas et boissons traditionnels.  Les activités culturelles et touristiques dans la commune de Bembéréké.

  • Echanges sur les activités préparatoires du Festako ;

Les préparatifs du Festako ont démarré depuis quelques temps. Au nombre des activités réalisées, nous pouvons retenir :

  • Tenue d’une séance d’évaluation de l’édition 2018 du festival a eu lieu à la salle de réunion du centre multimédia communautaire de la Radio FM Nonsina ce qui a permis de dégager les éléments de succès, les insuffisances et les points à améliorer ;
  • Rédaction d’une fiche technique du festival ;
  • Rédaction d’un document de projet à soumettre aux partenaires potentiels ;
  • Conception et montage d’un documentaire de 13 minutes et deux magazines de 6 minutes sur le festival ;
  • Dépôt du document de projet accompagné d’un DVD portant les éléments audiovisuels auprès de partenaires techniques et financiers dont la Coopération suisse et le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme.

Les démarches sont toujours en cours pour déposer le dossier auprès d’autres institutions pour aider à la réussite de l’évènement.

  • Désignation des membres du consortium

Après des échanges et sur une base consensuelle, les organes du consortium sont ainsi structurés.

Conseil d’administration
Aziz KOTO CHABI Président
Mansa OROU BOUN Vice-Président
Mifoutaou SALIHOU Membre
Germain KORA SERO Membre
Sounon MANE Membre
Sophie AHOUANDOGBO Membre
Ibrahim ADAM Membre
Moussa ASSOUMA Membre
Gani DANKORO Membre
Mauna BOUSSOU Membre
Kassim ZATO Membre
Karim DEBOUROU Membre
Aliou DARAN KOTO N’GOBI Membre
Mama OUIGNASSO Membre
Salifou DARAN Membre
Karim SINAGBEROU Membre
Suanon ADAM Membre
Halirou ZATO Membre
Moussa BARASSOUNON Membre
Abdoulaye GARBA Membre
Bureau de Coordination
Sahadou ALI ZATO Coordonnateur
Alidou IBRAHIM MOHAMED Secrétaire administratif
Abibatou DEBOUROU Secrétaire aux finances
Issiaka OROU YOROU Secrétaire à la communication
Akim LAWANI Secrétaire à l’organisation
Yarou LAFIA YAROU Membre
Ramatou BAOUA N’GOBI Membre
Commission de Contrôle  
Mama OUIGNASSO  
Soulémane ADAM  
Aliou SABIFICO  

 

  • Divers

Le seul point abordé dans cette rubrique est relatif à la nécessité d’ouvrir un compte dans une banque à Parakou pour recevoir les subventions demandées dans le cadre de l’organisation du festival.

Ce compte doit être mouvementé par deux signatures conjointes avec trois signataires désignés pour éviter les blocages.

A l’unanimité, les trois signataires sont :

  • Aziz KOTO CHABI Président du CA
  • Sahadou ALI ZATO Coordonnateur
  • Abibatou DEBOUROU Secrétaire aux finances

   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *