Réalisation et animation d’émissions de concertations citoyennes

Huit journalistes, huit responsables CPC et huit Ccom de mairies bénéficiaires du projet Dialogues Citoyens Bénin 2 se mettent ensemble pour choisir et animer des sujets citoyens.

Cette formation a eu lieu dans le cadre du projet Dialogues Citoyens Bénin mise en œuvre par CFImédias en cofinancement avec GIZ. Le CSIDBénin assure l’appui technique et l’opération logistique. Elle intervient après une période de suspension des activités du projet suite à l’emprisonnement du journaliste Ignace SOSSOU. Au démarrage, Emilie LAOT-YAHOU, Directrice adjointe Afrique par intérim de CFI et en présentiel Sahadou ALI ZATO, représentant CFI au Bénin, ont entretenu les participants et expliqué ce qui s’est réellement passé au cours de l’atelier de lancement du projet Vérifox organisé en décembre 2020 à Cotonou. Ils ont mieux informé les participants sur les démarches que CFI a entrepris pour faciliter la libération du journaliste béninois.

La présente formation sur les émissions de concertation citoyennes est animée du 09 au 21 mars 2020 à Bohicon par Gaston YAMARO et Roland Yves ALAYE sous la supervision d’Emmanuel DE SOLER STINZY. Après six 6 jours d’apports théoriques en salle, une conférence de rédaction est animée pour choisir les sujets et en préciser les angles. Cette phase est suivie d’une descente sur le terrain pour la collecte des données. Au total quatre sujets ont été retenus et animés.

  • 15 ans de pratique d’audience publique de reddition de comptes, succès et limites.
  • Le système de mise en affermage, une source potentielle de création de richesse
  • Jardin public de Détohou, un investissement perdu ?
  • Emission de grogne, un outil controversé de reddition de compte.

En vue de convier un public important à ces émissions, une forte mobilisation a été faite à travers des spots à la radio Royale FM d’Abomey et aussi sur les réseaux sociaux. Ainsi, à Détohou, au palais du Roi Guézo ainsi qu’au CECEED ONG, femmes et jeunes venus massivement prendre part aux émissions ont eu l’occasion d’exprimer leurs préoccupations et leurs ressentis dans la gestion de affaires publiques locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *