Formation en management éditorial des sujets liés au Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP) à l’intention de huit radios de proximité

Les Rédacteurs en Chef, Chefs Programmes, Directeurs des radios Ahémé FM, Royal FM, Alaketu FM, Ore Ofè FM, la Voix de la Vallée, la Voix de la Lama, Tuko sari FM et Kouffè FM et Responsables CPC des communes de Grand Popo, Kouandé, Adjohoun, Allada, Kétou, Bassila et Bantè ont appris à mieux connaitre leurs rôles et à mieux manager leurs équipes.

A la suite du séminaire de lancement du projet Dialogues Citoyens Bénin phase 2, les rédacteurs en chef, chefs programmes, directeurs et responsables des Cellules de Participation Citoyenne (CPC) ont suivi la formation en management éditorial à Cotonou.

Cet atelier s’est déroulé en deux parties. La première partie s’est adressée aux rédacteurs en chef, chefs programmes, directeurs et responsables des CPC du 06 au 07 avril 2019. Cette phase a été animée par le trio de formateurs Emmanuel De SOLERE STINZY, Sahadou ALI ZATO et Gaston YAMARO.

Cette phase a démarré par la poursuite des réflexions engagées au cours du séminaire. Les participants ont été ainsi amenés à travailler sur les sujets d’intérêt général et les méthodes de bonne collaboration entre médias et OSC.

Au cours des deux journées Monsieur Sahadou ALI ZATO, Consultant Formateur CFI a abordé les notions portant sur :

  • Les styles de management
  • Techniques de mobilisation sociale ;
  • Qu’est-ce que le CCAP et la redevabilité ?
  • Comment prévenir les conflits ?
  • Rôles et relations entre le Directeur, le responsable des programmes et le responsable commercial.

Quant aux Messieurs Emmanuel de SOLER STINZY et Gaston YAMARO, Consultants Formateurs CFI, ils ont abordé les notions suivantes :

  • Lois, déontologie, éthique et responsabilité sociale,
  • Différence entre information et communication ;

Ces journées ont permis aux CPC et aux radios, de travailler ensembles pour une synergie d’action dans leurs localités respectives. C’est avec grande satisfaction que les responsables CPC et les directeurs se sont donné la main pour un partenariat constructif basée sur les relations de confiance que le présent atelier a permis de consolider.

Après des journées communes, l’atelier s’est poursuivi en direction des Chefs Programmes et Rédacteurs en Chef. Au cours de cet atelier animé par Messieurs Emmanuel de SOLER STINZY et Gaston YAMARO, Experts CFI, il a été question d’approfondir les notions axées autour des points suivants :

  • Mon rôle et ceux des autres acteurs ;
  • Positionnement éditorial ;
  • Conférence de rédaction ;
  • Gestion du temps de travail ;
  • Motivation/communication.

Sans langue de bois, les participants ont partagé les pratiques qui ont cours dans leurs différentes stations. Malheureusement, ces pratiques s’écartent souvent des normes et règles déontologiques. Les pratiques suivantes ont été révélées :

  • Des conférences de rédactions organisées de façon sporadique ;
  • Des éditions de journal mis en boîte et diffusées sur plusieurs jours ;
  • Le manque de précision dans le choix des sujets et de leurs angles de traitement ;
  • Une recherche de la pitance qui prend le pas sur la profession ;
  • La confusion des tâches entre le service de rédaction et le service commercial ;
  • Une relation de familiarité très poussée avec certains élus ;
  • Un grand engouement pour les per diems ;
  • Le cumul de fonctions etc.

Les éclairages apportés par les formateurs à travers des modules animés ont permis à chaque participant de mieux découvrir son cahier de charge et de s’enquérir de bonnes pratiques. Ils ont également acquis de nouvelles connaissances pour mieux gérer leurs équipes.

C’est avec satisfaction et sentiments de fierté que les participants ont décidé de mettre en pratique dès leur retour dans les stations, les nouvelles connaissances acquises. Cela s’est traduit par des intentions d’actions exprimées par radio. On note pour l’essentiel :

  • Organiser des séances de restitution avec le Directeur et le personnel de la radio ;
  • Élaborer un projet de formalisation de la ligne éditoriale ;
  • Définir avec les collègues les cahiers de charge des collaborateurs ;
  • Travailler ensemble avec les autorités locales ;
  • Développer le dialogue avec les collaborateurs ;
  • Animer au moins deux conférences de rédaction par jours ;
  • Améliorer la conférence de production en tenant compte des nouvelles connaissances acquises ;
  • Travailler en équipe avec les collaborateurs.

La formation a pris fin sous la note de satisfaction de tous les participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *