Atelier de formation sur le management d’équipe

Les managers de radios ont appris à mieux gérer leurs équipes et à faire d’elles des équipes qui gagnent.  

C’est à l’occasion de la formation en management d’équipe qui a eu lieu du 1er au 6 juillet 2019 à Bohicon au Bénin. Cette formation a été animée par un trio de formateurs :

  • Sahadou ALI ZATO
  • Rodrigue AZINNONGBE
  • Kassim ZATO

Ladite formation s’inscrit dans le cadre du projet Dialogues Citoyens Bénin 2 et est organisée par CFI Agence de développement médias avec l’appui technique et logistique du Centre Solidarité et Initiatives pour le Développement (CSID-Bénin).

L’objectif de cette formation est d’amener les directeurs à acquérir des compétences qui leur permettront d’atteindre des objectifs communs dans une vision claire et partagée. A travers une combinaison d’apports théoriques et de mise en situation, les directeurs ont renforcé leurs compétences à mettre en place et à gérer une équipe de travail.

Au cours de la formation, les formateurs ont abordé les principaux points suivants :

  • La mise en place d’une dynamique de groupe intégrant le souci de promotion du bien-être de l’individu dans la préoccupation essentielle de progrès et de plein épanouissement du groupe et de la structure ;
  • La connaissance de soi comme manager à travers les différents styles et types de management connus, et la nécessité de savoir jouer des différentes cartes du manager pour optimiser ses résultats à travers les diverses situations possibles ;
  • La gestion de la communication comme outil essentiel de promotion de l’intégration de l’individu au groupe, de création de synergies de groupe et de stimulation de l’adhésion des membres de l’équipe au projet commun qui leur est proposé ;
  • La valorisation de l’individu (en même temps soi et autrui) dans la gestion quotidienne et de long terme de l’organisation, à travers des techniques éprouvées d’affirmation de soi dans le respect de l’autre ;
  • La motivation des personnes et du groupe à travers le partage d’une vision commune, et une recherche d’adéquation permanente entre les potentialités individuelles disponibles, les taches et fonctions exigibles et la projection de l’organisation vers des résultats escomptés ;
  • La gestion des conflits dans un souci d’équité entre les membres du groupe et de sauvegarde de l’intérêt supérieur de continuité du projet commun.

Quelques résultats obtenus sont déjà perceptibles au cours de cette formation. Au démarrage de l’atelier, certains directeurs étaient très fiers de partager des méthodes agressives utilisées en direction de leurs collaborateurs. A titre d’exemple, un directeur, sans épuiser toutes les voies de recours a déjà viré près de trois collaborateurs. Après six jours passées ensemble, il confesse avoir commis des excès. Aussi, chaque directeur a identifié les fonctions du manager sur lesquels il devra travailler. Si certains doivent travailler à baisser leurs potentiels d’agressivité, d’autres gagneraient à le développer pour mieux manager leurs équipes.

Les formateurs ont prodigué des conseils très importants pour la mise en œuvre des acquis de la formation. Il a été conseillé d’utiliser la directivité et la communication de façon intelligente. Un temps pour l’agressivité et un autre pour la patience. Il s’agit de faire un dosage intelligent entre les deux.

L’atelier a pris fin sous la note de satisfaction de tous.

Encadré 

Le projet Dialogues Citoyens Bénin 2 est co financé par CFI Agence de développement médias et la coopération allemande GIZ. Ce projet s’inscrit dans le champs d’action 4 (démocratie locale et participation citoyenne) du Programme d’appui à la Décentralisation et au Développement Communal (PDDC) mise en œuvre dans 25 communes par la GIZ. Le projet a pour objectif de renforcer les médias dans le traitement journalistique du Contrôle Citoyen de l’Action Publique (CCAP) et de la redevabilité.

Les bénéficiaires du projet sont le personnel (directeurs, rédacteurs en chef et chefs des programmes) de huit radios béninoises, des coordinateurs de CPC (Cellules de Participation Citoyenne) et les municipalités (maires, élus et chargés de communication).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *